Vous avez envie d’évoluer dans votre entreprise, d’apprendre un autre métier, de vous former…

Avec le nouveau certificat CléA, donnez plus de force à vos projets. Il prouve à votre employeur que vous avez des connaissances et des compétences professionnelles solides, que vous pouvez occuper différents postes dans l’entreprise.

Vous pouvez obtenir le certificat CléA directement avec vos connaissances et compétences actuelles.

C’est une certification officielle et professionnelle, reconnue par tous dans tous les secteurs d’activité, dans toutes les régions.

 

Mic formation est un organisme formateur dans le dispositif CléA. Et si vous avez des manques, par exemple en français ou en informatique…, pas de problème : Mic formation propose des formations courtes et pratiques, ainsi vous pourrez consolider vos bases.

 

Pour rappel, CléA est composé de 7 domaines :

  • La communication en français,

  • L’utilisation des règles de base de calcul et du raisonnement mathématique,

  • L’utilisation des techniques usuelles de l’information et de la communication numérique,

  • L’aptitude à travailler dans le cadre des règles définies d’un travail en équipe,

  • L’aptitude à travailler en autonomie et à réaliser un objectif individuel,

  • La capacité à apprendre tout au long de la vie,

  • La maîtrise des gestes et postures, et le respect des règles d’hygiène, de sécurité et environnementales élémentaires.

 

Le public :

Le certificat CléA s’adresse principalement à des personnes peu qualifiées, n’ayant pas de certification professionnelle, fragilisées socialement par les évolutions économiques.

Cette démarche de certification permet de rester en contact avec l’emploi, d’avoir une présence plus visible sur le marché du travail.

 

Les 4 étapes de la certification CléA :

  1. Rencontrez un conseiller
    Sans aucun engagement de votre part, le conseiller d’un organisme évaluateur vous accueille et vous explique simplement ce que peut vous apporter le certificat CléA et quelle est la démarche pour l’obtenir.
    Si vous êtes décidé, il ouvre votre dossier CléA et vous accompagnera ensuite tout au long du parcours. Mais vous pouvez aussi prendre le temps de réfléchir, revenir plus tard ou choisir un autre organisme évaluateur.
    Pour trouver un conseiller, cliquez sur ce lien.
     

  2. Trouvez vos points forts
    Pour trouver les points forts de votre profil professionnel, et aussi les points que vous pourrez améliorer, la certification CléA propose d’évaluer vos connaissances et compétences professionnelles. Mais pas de stress, ce n’est ni un examen, ni une épreuve.
    Si l’évaluation montre que vous maîtrisez toutes les bases nécessaires, votre dossier est immédiatement transmis à un jury.
     

  3. Renforcez vos compétences
    Si des éléments vous manquent, votre conseiller vous proposera un programme personnalisé de formation : il sera adapté à votre profil et vous pourrez le suivre sans problème, pour compléter votre dossier. À la fin de ce programme, vous passerez à nouveau une évaluation, uniquement dans les domaines que vous avez travaillés.
     

  4. Décrochez le certificat CléA
    Un jury composé de professionnels examine votre dossier : s’il est conforme aux exigences requises, vous obtiendrez votre certificat CléA.

 

Pour avoir une première idée de l’évaluation, tentez le quiz CléA. TENTEZ LE QUIZ

 

Le référentiel CléA :

Toute la démarche CléA s’articule autour d’un référentiel unique, applicable à tous les publics, à tous les secteurs. Chaque acteur du dispositif – branches professionnelles, régions, organisme évaluateur – doit se l’approprier, le contextualiser, développer sa propre méthodologie, ses propres outils… tout en respectant sa teneur, en restant fidèle à ses principes.

En effet, CléA étant une certification unique, interprofessionnelle et reconnue au niveau national, elle doit garantir l’acquisition d’un socle de connaissances et de compétences commun à tous, avec un niveau d’exigence homogène sur tout le territoire et dans tous les secteurs d’activité.

 

Le financement de la certification CléA :

  • Vous êtes salarié

  1. Deux solutions possibles :Solution 1 : Vous décidez d’en parler à votre employeur.
    Et celui-ci vous propose de prendre en charge votre certification. Vous pourrez suivre votre programme CléA sur votre temps de travail.
    Et si l’employeur n’est pas d’accord ? Vous pouvez lui proposer d’utiliser le crédit du Compte Personnel de Formation (CPF) pour financer votre certificat CléA. Votre employeur ne peut pas refuser cette solution.

  2. Solution 2 : Ou vous préférez ne pas lui en parler.
    Et suivre votre programme CléA en dehors de vos horaires de travail et financer vous-même votre certificat en utilisant votre crédit de Compte Personnel de Formation (CPF).

 

  • Vous êtes demandeur d’emploi

Vous utilisez le crédit de votre CPF avec le Pôle Emploi.